Fannie Martel-Latendresse

Salut Galarneau !

« Galarneau est un drôle de bonhomme. Il tient un snack-bar dans un vieil autobus et vend des hot dog. Bien sûr il s’intéresse à son commerce mais en même temps il pense à beaucoup d’autres choses. Â son père, lui aussi un drôle de bonhomme, à ses frères, à son enfance. Ses amours vont tant bien que mal. Marise est appétissantes mais on tourne autour d’elle. François Galarneau la défend mal contre les assauts de Jacques, son frère, beaucoup plus hardi. Et puis Galarneau écrit des poèmes. Il faut bien s’occuper entre deux fritures. Ses projets sont vagues et sérieux en même temps, jusqu’au jour où Galarneau oubliera tout pour s’emmurer vivant dans sa maison. Ce qui lui manquait, c’était de construire une vie, sa vie qui s’en va de tous les côtés, qui prend l’eau comme un navire échoué au faon d’un bassin. On aime bien Galarneau. Mais où est Galarneau? Dans la lune, dans ses petits cahiers ou dans son joli langage québécois, dru et savoureux? On aimerait serrer la main de Galarneau. »

Avec un titre si accrocheur, on se sentirait coupable de ne pas le lire! Et si le livre est aussi bien écrit que son résumé, c’est le paradis assuré… Vous m’en donnerez des nouvelles.

Salut Galarneau! de Jacques Godbout, éditions du seuil, France, 1967, 155 pages.

À L’ÉCOLE…


SUGGESTION DE FILMS…

Suggestion spéciale...

F.M.-L.